Intégration fiscale

L'intégration fiscale consiste à consolider dans une seule entité fiscale, la société mère, les résultats de toutes les filiales d'un groupe. En France, ce n'est possible que si la société mère est soumise à l'impôt sur les sociétés, et détient au moins 95 % du capital de ses sociétés filles. L'objectif est que les éventuelles pertes de certaines unités soient imputées sur le résultat global, et compensées par les bénéfices des autres unités du groupe. Sur le plan financier, l'intégration fiscale est souvent utilisée lors des montages LBO.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info