Intérêts minoritaires

On appelle intérêts minoritaires la fraction des capitaux propres et/ou du résultat net d'une entreprise, qui ne lui appartiennent pas, ni directement, ni indirectement. À la suite d'une intégration globale, c'est-à-dire après que les comptes d'une société mère aient été consolidés par intégration des comptes de ses filiales, un reliquat plus ou moins important apparaît. Ces intérêts minoritaires représentent le prorata des parts appartenant aux autres propriétaires ou actionnaires de la société mère ou de ses sociétés filles. Au plan comptable, ils sont inscrits au passif.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info