Provision pour investissement

La provision pour investissement désignait une libéralité fiscale. Elle était accordée aux entreprises ayant signé avec leurs salariés un accord de participation ou d'intéressement plus avantageux pour eux que le montant légal. Cette disposition permettait aux entreprises de constituer une provision équivalant au surplus de participation aux bénéfices accordée à ses salariés.

Cette provision devait être utilisée pour des investissements dans les douze mois suivant la clôture de l'exercice. Depuis la Loi de finances 2012, il n'est plus possible de doter ces provisions pour investissement.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info