Révision de taux

La plupart des crédits sont à taux fixe : l'emprunteur connaît dès le départ le montant des intérêts qu'il devra verser en fonction du capital emprunté.

Lorsqu'un crédit est à taux révisable, il est modifié en fonction des variations des taux directeurs de la banque centrale, lesquels dépendent largement de l'inflation.

Lorsque le coût du crédit augmente, les échéances de l'emprunt seront augmentées ou allongées. En cas de baisse du coût du crédit, elles seront diminuées. La révision de taux peut s'avérer intéressante, mais comporte plus de risques qu'un taux fixe.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info