Window dressing

Window dressing signifie, en langage financier, habillage de bilan. Un habillage de bilan peut être pratiqué par un gestionnaire de fonds, pour améliorer la présentation de ses comptes trimestriels. Par exemple, un gestionnaire peut dissimuler des pertes en achetant des titres très rentables mais très risqués, qui seront revendus après le 1er janvier.

Pour une entreprise, l'habillage de bilan consiste à survaloriser ses stocks, à différer le paiement de créances, à rogner sur les frais de maintenance ou de renouvellement du matériel, à cesser de recruter, ou encore à baisser les dépenses publicitaires et de recherche-développement.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info