Charges exceptionnelles

La plupart des charges des entreprises sont récurrentes, c'est-à-dire habituelles et prévisibles, comme les salaires, les coûts d'exploitation, les amortissements et les charges fiscales.

Mais il arrive qu'elles soient exposées à des charges exceptionnelles, pour des raisons difficiles ou impossibles à prévoir. Par exemple la fermeture d'une usine, la faillite d'une filiale, des difficultés entraînant des licenciements massifs, ou encore un problème sanitaire ou technique provoquant une demande publique de retour d'une série de produits.

Ces charges exceptionnelles viennent en déduction du résultat brut d'exploitation, et minorent les éventuels bénéfices.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info