Comptabilisation à l'avancement

À la différence de la comptabilisation à l'achèvement, qui tombe en désuétude, la comptabilisation à l'avancement permet d'imputer les dépenses et recettes, au fur et à mesure de la réalisation d'un contrat, le plus souvent un contrat s'échelonnant sur plusieurs années.

Par exemple, si un promoteur construit un ensemble de logements, tous les intervenants (banquiers, agences immobilières, sous-traitants, fournisseurs, artisans...) inscriront dans leur livre comptable les dépenses et recettes, au fur et à mesure de la livraison des différentes tranches. Il s'agit donc d'un enregistrement proportionnel, conforme à la réalité de ce qui est effectivement réalisé à la fin de chaque exercice.

 

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info