Meilleure Execution

Le principe de la meilleure exécution découle de l'application de la directive MIF (Marchés d'instruments financiers), et concerne principalement les établissements financiers, les intermédiaires, les courtiers, les fonds d'investissement, les banques d'affaires, etc.

Ces derniers doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour exécuter de la meilleure manière possible les ordres de leurs clients, notamment les ordres boursiers (car la réactivité est cruciale pendant les cotations).

Cette meilleure exécution impose notamment un coût total du service raisonnable, la rapidité d'exécution des ordres, et le suivi du règlement pour le compte du client.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info