Risque d'immobilisation

Pour une banque, le risque d'immobilisation provient du décalage entre les ressources (dépôts et recettes à court terme) et les emplois (placements et financements).

Le risque d'immobilisation apparaît quand les besoins à court terme ne sont pas financés par les recettes à court terme. La banque est dès lors contrainte de céder des actifs, ou de se refinancer sur le marché financier ou interbancaire, ou auprès de sa banque centrale.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobiliers

 

 

 

 

Notre fil d'info