Risque d'immobilisation

Pour une banque, le risque d'immobilisation provient du décalage entre les ressources (dépôts et recettes à court terme) et les emplois (placements et financements).

Le risque d'immobilisation apparaît quand les besoins à court terme ne sont pas financés par les recettes à court terme. La banque est dès lors contrainte de céder des actifs, ou de se refinancer sur le marché financier ou interbancaire, ou auprès de sa banque centrale.

 

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

 

 

 

 

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans