Courtier crédit immobilier à Paris

Courtier crédit immobilier à Paris

Vous êtes sur le point de contracter un prêt immobilier et vous recherchez le meilleur taux ? Vous faire accompagner dans vos démarches vous permettra de faire des économies et de parvenir à financer un dossier complexe. Passer par un courtier, comme 29% des Français*, vous garantit d'obtenir un prêt dans les meilleures conditions.

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Prêt immo Paris

Acheter un bien immobilier dans la capitale nécessite un apport personnel important. Les prix au m² sont les plus conséquents de l'Hexagone. Le prix moyen du m² à Paris atteint 8140€, d'après les Notaires de France. Il faut savoir que le niveau des prix va inévitablement jouer sur le profil des acheteurs qui souhaitent se loger à Paris. En effet, 53% des acheteurs dans la capitale sont cadres.

En 2014, uniquement 33% des ménages parisiens sont propriétaires de leur logement Cela représente un niveau très en dessous de la moyenne française, à savoir 58%. Le marché jouit néanmoins d'une stagnation des prix en 2013. Notez qu' à Paris, le recul est moins évident que dans le reste du territoire, à savoir -1,5% pour les appartements anciens.

Les appartements du Nord-Est de Paris son davantage abordables. En effet, il est plus facile d'acquerir un appartement à Paris dans cette zone de la capitale.

Qu'est-ce qu'un courtier en crédit immobilier ? Quelles sont ses missions ?

Le courtier en pret immo joue le rôle d'intermédiaire pour toute opération relative au crédit immo. Il établit un lien entre un établissement financier et un particulier ou un professionnel à la recherche de financement pour un bien immobilier. Les emprunteurs ont ainsi le choix de faire appel à un courtier pour souscrire à un crédit. Ce dernier aura la charge de chercher à leur place, un prêt immo auprès des différentes banques et d'obtenir les meilleures conditions possibles, compte tenu de la solvabilité de l'emprunteur.

Le courtage en prêt immobilier est apparu dans l'Hexagone au début des années 1970. La profession est depuis en plein développement. Selon un sondage réalisé par OpinionWay en novembre 2015, 29% des Français ayant souscrit un prêt immo ont eu recours à un courtier en crédit immobilier. L'enquête révèle que si deux tiers des emprunteurs se sont adressés directement à une banque pour la souscription de leur crédit, 6 % ont quand même visité le site d'un courtier auparavant.

Il faut également noter que les jeunes font davantage appel à un courtier que la moyenne des Français. En effet, 40 % des 18-35 ans y ont eu recours, contre 32 % des 35-49 ans. Le constat est similaire pour les Franciliens, 36 % d'entre eux ont fait appel à un courtier en crédit immo.

Plusieurs raisons poussent les Français à passer par un courtier en prêt immo. 59 % des personnes ayant eu recours à un courtier dans le cadre de leur prêt immobilier cherchent à obtenir le taux d'intérêt le plus avantageux, souligne l'étude. 27 % le font pour gagner du temps, 21 % veulent être certains de trouver une solution de financement et 18 % attendent un accompagnement sur la totalité de leurs démarches, grâce à un interlocuteur unique (15 %).

Quels sont les avantages à passer par un courtier ?

Si vous faîtes appel à un courtier en crédit immobilier, cela rendra plus crédible votre demande de pret immo. Passer par un organisme de courtage donne, par ailleurs, certains avantages compte tenu de l'expérience du courtier dans le secteur des prêts bancaires, qu'il s'agisse d'emprunt immobilier, de prêts à la consommation ou d'autres investissements à l'étranger. Le courtier immobilier travaille avec de nombreux établissements et connaît donc les conditions proposées par les établissements bancaires. Il apporte également une quantité importante de contrats aux organismes de prêt. Il peut donc obtenir plus aisément des emprunts aux meilleures conditions.

Un organisme de courtage, à l'instar BoursedesCrédits, peut vous fournir des renseignements précis sur les différents types de prêts et vous aidez à comparer et négocier les offres de prêt immo actuelles. Ainsi, vous gagnerez un temps précieux à démarcher les banques et organismes, comparer leurs taux et collecter les informations nécessaires.

Souvenez-vous, un emprunt immobilier est censé vous permettre d'acquerir un bien en toute tranquilité. Avec la conjoncture économique actuelle, il serait ennuyeux de contracter un crédit qui ne s'avère pas adapté à votre situation à court, moyen ou long terme. Les courtiers en prêt immobilier de notre société de courtage, Boursedescredits.com, n'hésiteront à aucun moment à faire jouer la concurrence. Ils négocieront pour vous le contrat de crédit immobilier le plus intéressant et le plus en adéquation avec votre projet.

Comment choisir son courtier ?

Quand vous allez choisir votre courtier immobilier faîtes attention à différents éléments. Il faut avant tout choisir un professionnel ayant un réseau de partenaires suffisamment étoffé. C'est, en effet, un gage de forte capacité de négociation. Dans un second temps, il est préférable de privilégier les courtiers proposant leurs services sur la base d'honoraires.

En outre, il est préférable d'éviter un courtier travaillant en tant qu'agent commercial. Pourquoi ? Tout simplement parce que ces agents appliquent souvent des tarifs supérieurs à la moyenne. Enfin, optez pour un courtier immo reconnu et ayant une solide connaissance de son domaine d'activité. Bien choisir son courtier vous assurera de pouvoir souscrire un prêt correspondant précisément à votre dossier.

Courtier immobilier : une profession réglementée

Rappelez-vous, le courtage est une profession réglementée ! Toute personne qui propose du financement ou alors qui l'accompagne à sa réalisation doit, depuis 2013, être banquier, assureur ou intermédiaire en opération de banque (IOB), inscrit auprès de l'Organisme pour le registre unique des intermédiaires en Assurance, Banque et Finance (Orias). Si elle ne dispose pas de cette immatriculation, l'entreprise qui exerce la commercialisation de crédits, paiements, dépôts, se trouve en situation d'exercice illégal de la profession.

Chez Boursedescredits.com nous sommes enregistrés au sein du registre des intermédiaires de crédits de l'Orias, comme mandataire non-exclusif pour l'activité de regroupement de crédits, courtier en opération de banque et en services de paiement pour son activité de prêt immobilier et intermédiaire d'assurance sous le n°12066004.

L'agrément et du contrôle des établissements bancaires et des organismes d'assurance est lui délivré par L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), organe de supervision indépendant de la Banque de France. Le but premier de l'ACPR est de s'assurer de la préservation de la stabilité financière. L'Autorité veille aussi à la protection des clients des banques, des assurés et bénéficiaires des contrats d'assurance.

Bien entendu, notre société, BoursedesCrédits, en tant qu'intermédiaire en opération de banque, est soumise au contrôle de l'ACPR.

Les différents prêts aidés

Prêt à taux zéro ou PTZ

Ce prêt aidé vous dit sûrement quelque chose. Le prêt à taux zéro est un dispositif de financement aidé, dont le montant maximal dépend de plusieurs critères. Notamment la situation géographique et financière de l'emprunteur. La notion de zonage est une des particularités de ce crédit.

Le Prêt à taux zéro s'adresse aux particuliers résidant en France. Il peut aussi bien s'agir de couples ou individus désireux de devenir propriétaires de leur résidence principale, même si c'est pour la première fois. Cet emprunt ne peut être souscrit seul. En effet, il ne couvre pas la totalité de l'achat et doit être souscrit avec un crédit immobilier classique ou bien, si vous en disposez suffisamment, d'un apport personnel. Le montant de ce prêt, qui comme son nom l'indique est exonéré d'intérêts de remboursement, est plafonné et calculé en fonction des ressources de l'emprunteur. Mais également de la composition de son ménage et surtout de sa localisation.

Ce dernier critère est primordial. Il est mieux connu du grand public sous la notion de zone prêt à taux zéro. Cette zone sera le point déterminant du montant maximal du financement. Ce n'est pas tout, elle déterminera également la durée du remboursement la mieux adaptée à ce plafond. On observe dans ce découpage cinq zones distinctes. Elles sont classées selon l'importance de la demande de crédit immobilier dans chaque secteur.

Prêt à taux zéro plus ou PTZ+

Le prêt à taux zéro Plus ou PTZ + est un prêt aidé.  Cet emprunt s'adresse aux personnes qui n'ont pas été propriétaires d'une résidence principale, pendant les deux dernières années. L'objectif premier de ce prêt est de faciliter l'accession au logement pour les futurs accédants. Afin d'obtenir ce PTZ +, la propriété achetée devra être le domicile principal.

En d'autres termes, une fois que les bénéficiaires auront acquis leur logement, ils devront y loger au minimum huit mois chaque année, sauf en cas de déplacements obligatoires. A noter que le montant qui peut être accordé avec un PTZ dépend en grande partie de la localisation du bien acheté. En effet, l'Etat a mis en place un zonage de la France pour le PTZ.

Le PTZ+ concerne essentiellement l'acquisition ou l'édification de logements neufs. Ces derniers doivent répondre à des obligations en termes d'énergie. A savoir, être conformes à la plus récente réglementation thermique RT2012 ou encore la BBC2005.

Notez toutefois qu'il est tout à fait possible d'obtenir ce pret si vous achetez un bien immobilier dans un HLM. Sachez également que les vieux bâtiments remis en état et qui répondent à des normes précises peuvent eux aussi être estimés comme étant "neufs", aux yeux du fisc. Il existe des villes ou des départements qui proposent leur propre PTZ. C'est par exemple le cas des Hauts-de-Seine et de Toulouse.

Prêt Action Logement (1% logement)

C'est l'un des nombreux prêts encore mal connu des banquiers. Le Prêt Action Logement est en réalité le prêt 1% employeur après une mise à jour et un changement de dénomination. Ce crédit s'adresse aux personnes salariées ou à la retraite, dans une entreprise du secteur privé. Quelques conditions sont néanmoins à respecter. 

Premièrement, l'entreprise doit dénombrer au moins 10 salariés et exercer dans un domaine non agricole. Par ailleurs, ce crédit immobilier doit servir pour l'acquisition d'une résidence principale. La particularité de ce crédit est que son taux peut descendre jusqu'à 1,75 %.

Le particulier voulant accéder à ce dispositif pour acheter une résidence ancienne sans travaux à effectuer, est dans l'obligation de prouver que ses ressources sont en dessous des plafonds du prêt accession sociale et qu'il n'a pas été propriétaire d'une résidence principale durant les 48 derniers mois.

Notez toutefois que ces conditions de ressources ne s'appliquent pas toujours. Comme par exemple lors de l'achat ou la construction d'une maison neuve qui répond à des critères énergétiques précis, ou encore l'achat d'une propriété ancienne de plus de 20 ans qui nécessite des travaux d'aménagement. Mais également, l'achat ou la construction d'une maison ancienne ne nécessitant pas de travaux, mais uniquement lorsque le cas de la mobilité professionnelle entre en compte.

Prêt Paris Logement 0% ou PPL 0%

Le Prêt Paris Logement, PPL 0% est un pret aidé. Entre 2004 et 2012, il a permis à 19.000 ménages parisiens de rester à Paris et d'y acheter un bien. En outre, ce pret est cumulable avec le Prêt à taux zéro + lors de l'achat d'une propriété neuve.

Vous devez répondre à certaines conditions pour prétendre au Prêt Paris Logement. La première étant que la situation géographique du logement soit dans Paris intra muros. Cette acquisition devra aussi être votre résidence principale la première année qui suit l'acquisition. En d'autres termes, elle devra être occupée 8 mois au moins dans l'année.

Par ailleurs, l'emprunteur est dans l'obligation de justifier qu'il est parisien. Comprenez qu'il doit prouver que le territoire de Paris a été sa résidence principale pendant un an au moins avant sa demande de crédit PPL. Les agents du CASVP, le centre d'action sociale de la Ville de Paris ainsi que les agents de la Ville de Paris, les agents de police à la préfecture de Paris, les pompiers, le personnel soignant, mais également les personnes à mobilité réduite qui souhaitent acquérir un logement comme résidence principale, Sont exceptés de cette condition. Enfin, pour souscrire ce pret, le particulier doit ne pas avoir été propriétaire de son habitation principale durant les deux dernières années, ainsi que durant l'année civile en cours.

Certaines conditions financières et fiscales sont necessaires pour obtenir ce prêt. Tout d'abord, les revenus régis par des plafonds, ne doivent pas être dépassés, pour obtenir uu PPL. Depuis 2013, ce plafond de ressources varie entre 36.123 euros et 94.897 euros, en foction de la composition du ménage. Le montant octroyé est également soumis à condition. Le crédit immobilier total sans compter le PPL 0% doit se monter à au moins 60% de la valeur du bien immobilier acheté, et doit être échelonné sur au moins 5 ans. Depuis le premier trimestre 2013 le remboursement du PPL 0% est établi sur 15 ans par des mensualités fixes, et sans intérêt.

Prêt à taux zéro 92 Hauts-de-Seine

En habitant dans les Haut-de-Seine, il est possible de bénéficier d'un prêt à taux zéro. Le principe de ce Prêt à taux zéro 92 Hauts-de-Seine réside dans le fait que les intérêts sont payés par le Conseil Général. Comme tous les prêts à taux zéro, celui-ci est également soumis à conditions. Il est réservé aux bénéficiaires du prêt à taux zéro plus (PTZ+) obtenu à la suite d'une convention passée avec l'État.

Par ailleurs, il est essentiel de résider dans ce département, et que votre prochain appartement ou maison y soit situé. De plus, votre achat doit concerner une résidence principale. L'acquisition peut se faire dans le neuf ou l'ancien, un logement du parc HLM si vous êtes locataire.

Ce prêt aidé peut vous permettre de couvrir jusqu'à 10 % du prix du logement. Il dépend toutefois de la composition de votre ménage et de vos revenus. Retenez que le bien acquis ne peut être revendu avant l'échéance du prêt. A l'exception bien-sûr du remboursement des sommes restant encore dues.

En outre, le PTZ 92 Hauts-de-Seine est destiné aux primo-accédants. Il doit être souscrit obligatoirement pour un logement, et en aucun cas être transformé en local commercial ou professionnel, ni en résidence secondaire. Enfin, un seul et unique prêt de ce type ne peut être obtenu par famille.

Le PTZ 92, non transférable, s'étend à d'autres catégories de bénéficiaires, les ménages avec un enfant déjà né ou à naître, et les personnes handicapées, quelle que soit la nature du handicap. Plusieurs établissements bancaires ont signé une convention avec le Conseil Général des Hauts-de-Seine : la Banque Populaire, la BRED, la Caisse d'Épargne, le Crédit Mutuel, le CIC, le Crédit Agricole, le Crédit Foncier, et la Société de Banque et d'Expansion. Pour y voir plus clair, BoursedesCrédits met à votre disposition plusieurs outils de simulation.

Prêt à Taux Zéro Toulouse

Si vous habitez Toulouse depuis plus d'un an, et si vous bénéficiez d'un prêt à taux zéro plus (PTZ+) proposé par l'État, la mairie peut contribuer à l'acquisition de votre logement. Qu'il soit neuf ou ancien, il doit être situé sur le territoire de la ville. Vous devez être primo-accédant (sauf pour les parents isolés et les personnes handicapées).

L'obtention de ce prêt est soumise à des conditions de ressources. La durée de remboursement peut s'étaler jusqu'à 15 ans. Si votre futur logement est neuf, vous bénéficierez d'une majoration de 50 %. Les quartiers concernés sont ceux du Grand Projet de Ville, à savoir Le Mirail, Empalot, Reynerie, Bordelongue, La Faourette, Bagatelle, Bellefontaine, Papus, Tabar, et Izards - 3 Cocus.

Si votre logement est âgé de plus de 14 ans, la majoration sera de 30 %. Vous devrez souscrire une assurance obligatoire, à payer en six mensualités, et votre échéancier commencera après cette période. Des bonifications s'ajoutent en fonction des performances énergétiques de votre logement : 20 % pour un classement A, 15 % pour un classement B, et 10 % pour un classement C.

Vérifiez si vous remplissez les conditions pour un prêt à taux 0 sur Toulouse. Le site Bourse des Crédits met à votre disposition de puissants simulateurs pour faire vos calculs. Vous obtiendrez un chiffre précis de votre endettement total, limité à un tiers de vos revenus, en incluant le taux effectif global, les assurances et les frais de notaire.

Prêts immobiliers pour fonctionnaire

Si vous êtes fonctionnaire, ou adhérent à une mutuelle de la fonction publique, vous pouvez bénéficier de conditions avantageuses dans la demande et l'obtention de votre crédit immobilier. Plusieurs établissements bancaires ont ainsi des accords avec ces mutuelles. Nombreuses sont les personnes qui passent pourtant à côté, mal informées.

BoursedesCrédits fait pour vous l'inventaire des avantages accordés aux fonctionnaires. Si les conditions d'emprunt restent identiques à celles d'un prêt immobilier classique, les crédits immobiliers pour les fonctionnaires adhérant d'une mutuelle professionnelle, permettent d'obtenir une assurance de prêt souvent moins chère et un cautionnement gratuit. La mutuelle n'est toutefois pas toujours obligatoire, même si elle est fortement recommandée.

Si vous n'êtes pas affilié à l'une d'elles, certaines banques possèdent également des accords avec les administrations publiques. Vous pourrez bénéficier d'avantages financiers, comme la réduction des frais de dossiers. Les courtiers en crédit immobilier de BoursedesCrédits pourront vous orientez dans votre demande de crédit immobilier adapté aux fonctionnaires en vous proposant une liste de prêts.

Prêt à paliers

Le prêt palier est un montage financier visant à faciliter l'accès au crédit immobilier aux emprunteurs ayant déjà la charge d'un ou plusieurs crédits à la consommation en fin de remboursement.

Principe du prêt à paliers

Entre les crédits employeur, les crédits à la consommation ou encore les crédits renouvelables, un particulier se trouve parfois face à plusieurs mensualités à honorer pendant une certaine période, sans pour autant dépasser leur taux d'endettement maximal. Lorsque cette personne se trouve face à une opportunité d'achat immobilier, sa situation financière ne lui permet plus de contracter un crédit immobilier pouvant financer l'acquisition. Deux options s'offrent alors à lui : soit il accepte un financement moins élevé qu'il le souhaite – mais qui ne couvre pas la totalité de l'achat -, soit il renonce à l'opération.

Ce cas est l'exemple typique des situations dans lesquelles les banques proposent le prêt palier, un montage financier qui permet à un emprunteur de contracter un prêt immobilier, sans dépasser son seuil d'endettement maximum. Le prêt palier, également appelé prêt lissé, fonctionne de la même façon qu'un rachat de crédit, à quelques nuances près. L'emprunteur ne voit pas dans ce cas fusionner les mensualités de ses différents crédits en un seul paiement, il contracte un nouveau prêt dont les remboursements sont ajustés à ses possibilités de remboursement.

La banque se charge de constituer le plan de lissage de prêt, en tenant compte de la limite de 33 % sur le taux d'endettement. Durant les premiers mois du prêt lissé, la mensualité est composée en grande partie de parts de remboursement des crédits les plus proches de leur date d'échéance.

La part du crédit immobilier nouvellement souscrit augmente au fur et à mesure que les autres créances sont remboursées. Tout au long du lissage de prêt, l'emprunteur s'acquitte une mensualité unique. L'étalement du remboursement sur une longue période augmente toutefois sensiblement le coût du crédit.

Contracter un prêt immobilier à deux

Le crédit immobilier peut être contracté à deux, par un couple marié, pacsé ou en union libre. Des règles claires précisent la répartition des droits et responsabilités lors d'un emprunt à deux.

Le crédit immobilier pour les personnes mariées

La loi autorise les couples mariés, les concubins et les couples pacsés à souscrire un prêt immobilier à deux. Les dispositions légales qui s'appliquent à l'emprunt diffèrent toutefois du statut du couple.

Ainsi, au regard de la loi, un couple marié sous le régime légal de la communauté réduite aux acquêts qui contracte un prêt immobilier à deux est considéré comme solidaire de la dette, même si un seul membre du couple rembourse le crédit. En cas de défaillance de remboursement de l'emprunteur, la banque peut ainsi se retourner contre son conjoint et exiger le paiement total du crédit.

Le crédit immobilier par un couple pacsé

La solidarité du couple n'a pas lieu d'être dans un emprunt effectué par un couple pacsé ou des concubins. Pour deux co-emprunteurs pacsés, deux cas de figure peuvent se présenter. Si le Pacs a été signé avant le 1er janvier 2007, le couple est considéré légalement comme solidaire de la dette.

À ce titre, la banque considère chaque membre du couple comme redevable de la dette immobilière, à hauteur pour chacun de 50 % du crédit. Pour les Pacs conclus après cette date, chaque membre du couple est considéré comme co-emprunteur participant au remboursement à hauteur de sa contribution dans le financement.

Emprunter en étant concubin

La situation des concubins est semblable à celle des couples pacsés après le 1er janvier 2007, à quelques exceptions près. Aux yeux de la loi, deux concubins qui contractent un prêt immobilier à deux sont deux parfaits étrangers qui s'engagent à rembourser ensemble le crédit en question. Les concubins sont libres d'intégrer ou non une clause de solidarité dans leur contrat de crédit.

Qu'ils soient solidaires ou non, les concubins sont responsables du remboursement du crédit contracté à hauteur de leur part dans l'acquisition. À la différence des couples mariés et pacsés, les concubins n'ont pas la possibilité d'hériter l'un de l'autre en cas de décès.

Optimisation d'un financement avec deux crédits ou Prets gigognes 

Peu connue du grand public, l'optimisation d'un plan de financement peut vous permettre de faire des milliers d'euros d'économie sur le remboursement de votre crédit. Cette optimisation consiste en un montage entre un crédit de courte durée et un crédit de longue durée. Le montage est également connu sous le nom de « prêt gigogne».

Le financement d'un crédit immobilier nécessite des sommes d'argent importantes, souvent prêtées par un organisme de crédit ou par une banque. Si les établissements bancaires peuvent proposer des financements adossés à des assemblages de prêts, ils restent néanmoins restreints par de nombreuses contraintes, telles que la technicité de ces prêts ou les outils de calculs « classiques ».

Certaines banques n'ont tout simplement pas la possibilité technique de faire ce type de montage

Thomas Marcotte, conseiller financier département crédit immobilier chez BoursedesCrédits

En réalité, seuls quelques organismes spécialisés dans le crédit immobilier, comme BoursedesCrédits, pratiquent ces assemblages de prêts. « Ce n'est dans l'intérêt du banquier de procéder à un tel montage et de faire diminuer le coût du crédit », estime Thomas Marcotte, conseiller financier département crédit immobilier chez BoursedesCrédits. Selon lui,  « le courtier est le plus à même d'orienter le dossier du client vers des organismes qui vont accepter ces montage ».

A noter, il est possible avec le prêt gigogne d'intégrer dans son plan de financement des différents prêts aidés comme le prêt CEL-PEL, le prêt à taux zéro, le prêt 1% patronal... Pour savoir s'il est opportun pour vous de réaliser un prêt gigogne, contactez les équipes de BoursedesCrédits qui vous conseilleront et vous guideront dans vos démarches.

Bien choisir son assurance emprunteur : une piste pour faire des économies

Lorsque les particuliers souscrivent à un crédit immobilier, ils sont peu nombreux à y prêter attention. L'assurance emprunteur, si elle est bien choisie, permet pourtant de faire des économies considérables sur le coût total du crédit.

Les emprunteurs peinent souvent  à s'y retrouver entre les contrats de groupe, proposés directement par les banques et les contrats individuels qui nécessitent de faire une « délégation » d'assurance. Ce choix est néanmoins déterminant. Il reste difficile de négocier avec son banquier son assurance emprunteur.

En effet, c'est un produit dont la marge est importante pour ce dernier. En cela, il est important de se faire accompagner par un conseiller, tel que BoursedesCrédits, qui peut vous obtenir le meilleur tarif et les meilleures garanties, d'une manière indépendante et impartiale.

L'objectif de l'assurance emprunteur

L'assurance emprunteur couvre les remboursements en cas d'invalidité, de décès ou d'incapacité temporaire de travail. Malgré l'absence d'une obligation légale, les emprunteurs doivent de fait souscrire une assurance emprunteur pour obtenir un crédit immobilier. Il s'agit d'une contrainte imposée par la banque en vue de garantir le remboursement du prêt accordé.

Certaines couvertures comme l'assurance décès et l'assurance perte totale et irréversible d'autonomie (PTIA) sont systématiques. Généralement, l'âge limite d'admission est de 65 ans. Les retraités peuvent bénéficier de 5 ans supplémentaires selon la compagnie, mais dans ce cas, seule la garantie en cas de décès prend effet si l'assuré n'a pas d'activité complémentaire. Certains assureurs acceptent de couvrir l'emprunteur jusqu'à 85, voire 90 ans dans le cadre d'une garantie décès. Il convient donc de bien se renseigner et de faire jouer la concurrence.

L'assurance perte d'emploi et l'assurance pour interruption temporaire de travail (ITT) sont souvent complémentaires et fortement recommandées. Les contrats varient souvent d'un assureur à un autre. Dans la majorité des cas, la couverture prend en charge une partie ou la totalité des mensualités en cas de sinistre, selon les clauses établies dans le contrat. Pour l'assurance chômage, l'emprunteur doit généralement être titulaire d'un CDI et éligible à un versement d'indemnités de chômage.

Les métiers à risque et les sports extrêmes font l'objet d'autres conditions qu'il convient de négocier auprès de l'assureur. De même, les personnes qui présentent un risque aggravé de santé sont soumises à des garanties spécifiques grâce à la convention AERAS. Donnez vie à votre rêve de devenir propriétaire et demandez un devis auprès des professionnels BoursedesCrédits pour trouver l'offre de crédit immobilier ou d'assurance emprunteur adaptée à votre profil.

Les assurances de groupe 

Les banques appliquent leur propre méthode de calcul pour déterminer les primes d'assurance groupe d'un emprunteur. Elles distribuent chaque année des milliers de contrats de crédit immobilier au montant plus ou moins élevé, selon la nature des projets immobiliers apportés par les particuliers et les professionnels. Dans le cas d'un crédit immobilier souscrit par un particulier, chaque banque propose une assurance assortie à l'emprunt.

Cette couverture n'est autre que l'assurance groupe qui est commune à tous les autres emprunteurs immobiliers du même établissement. Le principe de cette formule est simple : tous les souscripteurs de cette assurance bénéficient du même niveau de protection contre les risques de décès invalidité, d'incapacité de travail et de perte d'emploi, quel que soit leur profil d'emprunteur, dans ce cas, l'assurance est collective pour l'ensemble des clients de la banque et négociée auprès d'un assureur partenaire et calculée sur une moyenne des risques. L'assurance groupe repose en effet sur une grille d'évaluation de risque fixée en avance par la banque.

Un emprunteur peut prétendre au tarif normal de cette assurance groupe si son exposition aux risques de décès, invalidité et incapacité de travail se situe dans la moyenne fixée par la banque. Le cas échéant, l'établissement de crédit applique une surprime proportionnelle au dépassement de la moyenne imposée par la banque ou refuse simplement l'assurance groupe à l'emprunteur.

Loi Lagarde et assurance de prêt

La loi Lagarde, du 1er juillet 2010, a été promulguée dans le souci d'améliorer la cause des consommateurs, d'alléger certaines formalités concernant les assurances de prêt et de favoriser la concurrence. La loi Lagarde stipule que les emprunteurs doivent être libres de choisir leurs assureurs, la délégation d'assurance, à condition que la garantie fournie soit au moins équivalente à celle proposée par le prêteur.

Ce dernier ne peut plus modifier les conditions du taux du prêt même si l'assurance choisie par l'emprunteur offre des garanties supérieures. Finalement, si le prêteur refuse les garanties de l'autre contrat d'assurance, il doit impérativement transmettre les motifs de refus par écrit.

Désormais, les organismes prêteurs sont obligés de distribuer une notice informative concernant l'assurance emprunteur à tous leurs clients désirant souscrire à une assurance prêt. Pour le contrat d'assurance prêt dit pour « risques aggravés », il faut bien s'informer, car cette loi n'apporte pas beaucoup de modifications. Le nouvel assureur est tenu de prévenir l'organisme préteur si des cotisations d'assurance ne sont pas versées par l'emprunteur. 

Loi Hamon et assurance de prêt

Une grande partie du texte de la loi Hamon sur la consommation, entrée en vigueur au 1er janvier 2015, concerne le secteur de l'assurance et notamment l'assurance de prêt-auto et prêt au logement.

La loi Hamon, appelée aussi loi Consommation, donne beaucoup plus de liberté et de flexibilité pour choisir son assurance prêt. De manière à faire jouer la concurrence pour faire baisser les prix. Concernant l'assurance de prêt, auparavant, tous les organismes prêteurs exigeaient la souscription à leur propre offre d'assurance prêt. Avec cette loi, on a maintenant la possibilité de changer d'assureur, il est possible également de résilier son contrat d'assurance emprunteur et de renégocier son assurance de prêt. La loi Hamon concerne les contrats signés à partir du 26 juillet 2014.

Une résiliation se fait dans les 12 mois après la signature du contrat. Après résiliation d'un ancien contrat, la nouvelle souscription auprès d'un assureur, doit couvrir au minimum les mêmes garanties que l'assurance de l'organisme préteur. Auparavant, l'emprunteur devait effectuer lui-même les démarches auprès des différents organismes. Il incombe maintenant au nouvel assureur de contacter l'organisme préteur. Dans tous les cas, un courtier professionnel sur Bourse des Crédits pourra vous éclairer et vous orienter sur la meilleure solution d'assurance prêt.

Renegociation de prêt immo

Renégocier son prêt immo n'est pas un acte anodin. A la clé, ce sont plusieurs milliers d'euros d'économies sur ses intérêts qui peuvent être obtenues ou même de précieuses années de remboursement en moins.

Pour vous aider et vous guider dans votre renégociation, BoursedesCrédits, courtier en prêt immobilier, répond à toutes vos questions. En attendant, suivez notre guide et n'hésitez pas à nous contacter pour de plus amples questions.

Les taux n'ont jamais été aussi bas et devraient le rester toute l'année 2016. Si 2014 et 2015 ont été des années riches en renégociations, l'année 2016 devrait voir leur nombre encore augmenter, avec la crainte d'une future lente et probable remontée des taux à l'arrivée 2017.

Ainsi, début 2016, avec la baisse continue des derniers mois, le taux moyen sur 20 ans d'un crédit immobilier est de 2% environ. En comparaison en 2011, ce même taux était entre 4 et 5 % ! Une différence non-négligeable.

Quand renégocier son crédit immobilier ?

Il faut renégocier son prêt dans les premières années de son remboursement. On considère généralement que le premier tiers de la durée de vie du prêt est le plus intéressant pour réaliser cette opération financière. La raison, les intérêts représentent la part la plus importante du remboursement du prêt au début de celui-ci. En effet, chaque mensualité du crédit est composée à la fois du capital restant à rembourser auquel s'ajoute les intérêts.

Toutefois, avec les années qui passent, la part des intérêts se réduits dans ces mensualités. Ainsi, en renégociant son prêt, on baisse le taux d'intérêt qui fixe le montant des intérêts. Or, s'il n'y plus ou peu d'intérêt restant à rembourser, la renégociation n'est pas intéressante.

Quels critères pour une renégociation ?

Avant de renégocier votre prêt, commencez par consulter le tableau d'amortissement de votre crédit. Attention à ne pas prendre le tableau provisoire mais bien le second, le tableau réel et définitif, fournit par votrfe banquier après le déblocage de vos fonds. Vous pouvez, sinon, toujours le redemander à votre banquier. Très important, ce tableau vous permettra de connaitre plusieurs informations :

- Le capital restant dû à rembourser

- Le montant de la prochaine mensualité, hors assurance. Celle-ci se compose de deux parties : Le montant des intérêts de la mensualité et le montant du capital de la mensualité.

Une fois ces informations en mains, il faut vérifier que votre prêt réponde à plusieurs critères avant de vous lancer dans une renégociation. Premièrement le montant du capital restant à rembourser dans les trois mois qui viennent (du fait de la durée de la procédure de renégociation). Celui-ci doit être au moins de 50.000 à 70.000 euros.

Deuxième point, énoncé plus haut dans ce guide, la durée restante de remboursement. Il est vivement conseillé de renégocier son prêt dans les premières années, ou le premier tiers de la durée du prêt, lorsque les intérêts du crédit représentent la part la plus importante des mensualités.

Troisième point, l'écart de taux, entre le taux initial et le nouveau taux de renégociation. Cet écart doit être suffisamment important, d'au moins 1%. Ainsi, si vous avez souscrit un crédit à un taux de 4%, le nouveau taux devra être au maximum de 3%. Exception pour les prêts d'un montant supérieur à 300.000 euros ou supérieur à 20 ans, pour lesquels l'écart de taux peut-être de 0,70% seulement.

Quels sont les gains et les frais de renégociation d'un prêt immo ?

Pour un prêt par exemple souscrit en mars 2010, à un taux de 4%, pour lequel il ne reste que 14 ans à rembourser, soit un montant de 171.281 euros. Une somme à laquelle il faut ajouter les différents frais inhérents à une renégociation de crédit immobilier, frais de remboursement anticipé et frais de garantie. En effet, en cas de remboursement anticipé de votre prêt, les clauses du contrat de prêt prévoient en moyenne des pénalités égales entre 3% du capital restant dû et 6 mois d'intérêt.

A noter que la méthode de calcul choisie est toujours celle qui est la plus favorable au client. Lorsque votre crédit est renégocié et surtout racheter par une nouvelle banque, il faut aussi prévoir une nouvelle garantie (hypothèque, caution, etc.) Dans ce cas, ces frais se montent à environ entre 1,2% et 2% du montant racheté. Ils peuvent toutefois atteindre près de 5 % du capital selon le type de garantie choisi, et plus particulièrement avec la reprise d'hypothèque puisqu'elle nécessite l'intervention d'un notaire.

Au final, les frais de garantie de l'exemple s'établissent à 3493 euros, quant aux frais de remboursement anticipé à 3387 euros, soit un montant total de 178.161 euros. Il faut également ajouter des frais de dossier demandés par la banque, environ 1% du montant racheté, ou par le courtier si l'emprunteur décide de passer par des professionnels du courtage en crédit.

Grâce à la baisse des taux, avec une renégociation, l'emprunteur pourra prétendre à un taux de 1,65% sur une durée également réduite à 148 mois soit environ 12 ans environ. Au total, le gain estimé est donc de 27.181 euros avec une durée raccourcie de 2 ans.

Renégocier son prêt signifie aussi revoir son contrat d'assurance. En effet, c'est le moment aussi, de renégocier son assurance emprunteur. Pensez-y ! A la clé se sont plusieurs milliers d'euros qui peuvent être une nouvelle fois économisés.

Pourquoi choisir BoursedesCrédits pour réaliser son crédit immobilier ?

BoursedesCrédits offre aux particuliers une expertise pointue et des conseils personnalisés, pour une expérience résolument tournée vers la qualité de service. Bourse des Crédits est une société à 100% indépendante. Le capital de l'entreprise n'est pas détenu par des organismes financiers, assureurs ou business angels.

« Notre stratégie commerciale n'est pas dictée par une banque ou une compagnie d'assurances, ce qui nous offre une parfaite neutralité vis-à-vis des organismes financiers. Dans nos offres de crédit, notre seule préoccupation est de servir les intérêts du client » explique Arsalain El Kessir Président-fondateur de la société.

Faites dès aujourd'hui appel à un courtier immobilier comme BoursedesCrédits pour vous aider à la réalisation de votre projet. Contactez nos équipes et exposez-nous vos besoins, nous serons ravis de vous apporter les meilleures solutions.

Nos locaux sont situés en plein coeur de Paris, au 12 rue de la Bourse 75002.

Une recherche saluée par plusieurs prix et nominations

Nos outils sont aujourd'hui innovants et uniques sur le marché. BoursedesCrédits a par exemple été sélectionnée à trois reprises pour représenter la France avec 19 autres jeunes entreprises innovantes, au G20 des jeunes entrepreneurs. Ce grand évènement de l'entreprenariat et de l'innovation regroupe plusieurs centaines de dirigeants de sociétés du monde entier, reconnus pour leur savoir-faire et leur innovation dans leur domaine de métier. La Young Entrepreneurs' Alliance (G20 YEA) est un réseau mondial d'associations dont l'objectif est de mettre en avant le rôle de l'entrepreneur comme moteur de croissance, d'innovation, de création d'emplois et de prospérité économique et sociale. Le G20 des Jeunes Entrepreneurs a été créé en 2010 dans le but de réunir chaque année en marge du G20 politique, les délégations de jeunes entrepreneurs des pays membres pour partager et réfléchir conjointement à un ensemble de solutions à destination des gouvernements.

Par ailleurs, BoursedesCrédits a reçu le référentiel ISO 9001 auprès de l'organisme certificateur AFNOR Certification pour son activité en courtage en crédit immobilier sous le numéro 71504.2. A la source de nombreux autres référentiels sectoriels, la norme ISO 9001 permet de certifier la qualité du système de management. Elle concerne tous les organismes, tous les secteurs d'activité et ne prend pas en compte sa dimension.

Publiée pour la première fois en 1987 et régulièrement révisée, elle définit certaines exigences pour la mise en place d'un système de management de qualité à destination des organismes qui ont l'ambition d'améliorer constamment la satisfaction de leur client et fournir des produits et services conformes. Toute entreprise qui a mis en place un système qualité depuis au moins un an, des audits internes et une revue de direction, peut y accéder.

BoursedesCrédits est également membre de l'Association Française des Intermédiaires Bancaires (AFIB). Ce syndicat professionnel fédère et représente la profession d'intermédiaire de crédits en France auprès des pouvoirs publics et des établissements prêteurs. Le rôle de l'AFIB est ainsi de regrouper et de structurer la profession d'intermédiaire de crédit.

Enfin, BoursedesCrédits est à ce jour le seul courtier engagé dans la lutte contre le surendettement auprès de la Fédération d'associations Crésus. BoursedesCrédits est signataire d'une convention d'accompagnement et de prévention du surendettement auprès de ses clients. BoursedesCrédits oriente vers la plateforme d'accompagnement Crésus les contacts (prospects et clients) qui risquent le surendettement afin de les aider à sortir de cette situation.

La Fédération Crésus est un réseau d'associations participatives reconnues Mission d'Utilité Publique en France, née en Alsace en 1991. L'association est dédiée à l'accompagnement et la prévention du surendettement et du risque d'exclusion financière.

*Etude réalisée par OpinionWay, les 21 et 22 octobre 2015, après d'un échantillon de 1014 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

 

Comparer gratuitement les crédits immobilier

Notre fil d'info

Les Cookies nous aident à optimiser voter expérience en ligne. Ils sont aussi utilisés à des fins statistiques, pour les réseaux sociaux, pour s’assurer de la qualité, ainsi qu’à des fins marketing avec nos partenaires. En continuant, vous acceptez cela. Vous pouvez en apprendre davantage en cliquant ici

X

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter sur l'immobilier, la banque et l'assurance

Gérez au mieux votre
argent, faites des économies
et profitez gratuitement
de tous nos bons plans